30 novembre 2012

L’habitat du XXIe siècle s’offre une architecture plutôt dépouillée

Actualités Aménagements urbains
L’habitat du XXIe siècle s’offre une architecture plutôt dépouillée

En quelques décennies, les architectures des habitats ont fortement évolué. Entre l’adaptation à des terrains plus petits et les nouvelles règles de construction, les maisons individuelles s’offrent un air de plus en plus dépouillé, tout en garantissant le confort de vie.


Les nouveaux standards architecturaux

Le bois a offert une certaine liberté architecturale dans les constructions de maisons individuelles. Cette idée s’est aujourd’hui élargie aux autres réalisations. Des apparences extérieures travaillées, la multiplication des toits plats et le développement des constructions en bois sont donc désormais les signes de cette nouvelle architecture.

Autre phénomène des temps modernes, les maisons individuelles se font aussi plus petites. Pour s’adapter aux terrains plus réduits du fait du prix du foncier, les habitats abandonnent alors progressivement le plain pied pour des réalisations à étage, développant une nouvelle façon de vivre.

La prise en compte des réglementations

Un autre point intervient dans les évolutions architecturales de ces dernières années, celui du respect des nouvelles obligations. C’est notamment le cas avec les réglementations thermiques. Celles-ci imposent généralement un surcoût de construction, mais également une architecture repensée pour garantir la réduction des dépenses énergétiques.

Cela concerne, entre autres, le choix de l’orientation, le bon positionnement, le dimensionnement et les performances des vitrages, tout comme l’intégration des nouvelles technologies. Moins voyantes, ces dernières influent ainsi la conception architecturale des maisons individuelles, notamment pour l’intégration des panneaux solaires thermiques ou photovoltaïques.

Les architectures de demain

Les éco-matériaux sont également de plus en plus privilégiés, intervenant dans les choix de construction. Par exemple, le bardage bois contribue à cette modification d’apparence et pas uniquement sur les maisons neuves. La nouvelle tendance architecturale s’étend en effet aujourd’hui à la rénovation des habitats et à la réalisation des agrandissements et surélévations .

Les constructions de demain se pensent donc dès à présent. Alternatives entre maison individuelle et logement collectif, les habitats groupés se multiplient aussi ces derniers temps avec, là encore, des architectures à la fois simples et originales, mêlant désormais le bois aux réalisations traditionnelles.


Thèmes : Aménagements urbains

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin

Modèles de CCTP Descriptifs pour la maison individuelle

Modèles de CCTP Descriptifs pour la maison individuelle
Rédigés par une équipe de spécialistes, les modèles de CCTP pré-établis avec bibliothèque de descriptifs vous permettent de disposer d’un outil simple et ergonomique pour rédiger et contrôler rapidement vos CCTP.

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.