23 janvier 2013

L’efficacité énergétique active, pour une meilleure maîtrise des dépenses

Actualités Développement durable Solutions techniques
L’efficacité énergétique active, pour une meilleure maîtrise des dépenses

La recherche des économies d’énergie est désormais constante dans l’habitat. En lien avec les éléments passifs, l’efficacité énergétique active prend alors une place prépondérante avec le développement de différentes solutions. L’objectif est de mieux contrôler et optimiser chaque consommation.


La définition de l’efficacité énergétique active

Faire des économies dans chaque construction, que ce soit en neuf ou en occasion, est devenu un élément essentiel. L’amélioration des performances des différents équipements en fait partie, tout comme le renforcement de l’enveloppe du bâtiment avec la révision de l’isolation ou la pose de double vitrage, sources d’efficacité énergétique passive. Un autre élément joue un rôle important, tendant à se développer dans chaque logement : l’efficacité énergétique active.

Cette solution, illustrée par la domotique vise à rendre chaque habitant maître de sa consommation énergétique en pouvant interagir sur chaque appareil et équipement, que ce soit par la mesure de leur dépense ou leur pilotage. Ainsi, plusieurs moyens sont aujourd’hui proposés, pouvant être assistés, automatisés ou intégrés à un contrat de performance énergétique.

Différentes sources d’efficacité énergétique active

L’efficacité énergétique assistée est avant tout dédiée à la surveillance de la consommation. Cela passe par l’étude de la consommation de chaque élément afin de pouvoir en revoir le fonctionnement.

Plus fréquent, le choix de l’efficacité énergétique automatisée concerne la mise en place d’outils de pilotage. C’est le cas avec les éléments de domotique, permettant la fermeture des volets, l’orientation automatisée des stores ou encore le contrôle du fonctionnement du chauffage.

Ces solutions permettent aujourd’hui de réaliser d’importantes économies dans chaque construction. Pour les grands ensembles et immeubles collectifs, cela peut également s’intégrer dans des projets plus larges de rénovation énergétique, prévoyant la mise en place de contrats de performance énergétique.


Thèmes : Développement durable | Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin

Modèles de CCTP Travaux neufs et Rénovation - Aménagements intérieurs et finitions

Modèles de CCTP Travaux neufs et Rénovation - Aménagements intérieurs et finitions
Rédigés par une équipe de spécialistes, les modèles de CCTP pré-établis avec bibliothèque de descriptifs vous permettent de disposer d’un outil simple et ergonomique pour rédiger et contrôler rapidement vos CCTP.

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.