31 octobre 2012

L’aménagement des extérieurs pour les handicapés

Actualités Aménagements urbains Réglementations techniques
L’aménagement des extérieurs pour les handicapés

L’obligation mise sur l’accessibilité handicapés n’est pas uniquement dévolue à l’intérieur des locaux pour les établissements recevant du public. Celle-ci concerne également les extérieurs, notamment dans la réalisation des stationnements et des cheminements d’accès aux bâtiments.


L’accessibilité handicapés à l’extérieur des locaux

Depuis 2005 et la mise en place des nouvelles règles d’accessibilité handicapés, les ERP sont nombreux à entreprendre les travaux de mise aux normes de leurs installations, avec une obligation de fin de travaux fixée à 2015. S’il est souvent question des modifications apportées aux intérieurs, les extérieurs sont, pour leur part, rarement évoqués. Pourtant, que ce soit les parkings ou les cheminements d’accès aux bâtiments, tous nécessitent plusieurs aménagements.

L’accès aux bâtiments est ainsi un élément essentiel de la nouvelle réglementation. Les cheminements extérieurs doivent assurer la continuité des déplacements jusqu’à l’entrée principale. L’une des premières dispositions concerne le repérage mis en place, adapté à toutes les formes de handicap. Il doit être présent depuis les parkings et à chaque intersection.

Afin de permettre le guidage des personnes malvoyantes, il doit également se matérialiser par la mise en place de repères tactiles et visuels.

Les caractéristiques de réalisation des cheminements pour l’accessibilité handicapés

Outre ces éléments, chaque cheminement doit également permettre le passage d’un fauteuil roulant. À ce titre, il doit être réalisé sur un sol non meuble et non glissant. Sa largeur doit d’être d’au moins 1,40 m. La pente, quant à elle, ne doit pas excéder 5 %.

La mise en place de paliers de repos est, elle, obligatoire, notamment en haut et en bas de chaque plan incliné. Sa longueur doit être au minimum de 1,40 m, notamment devant les portes d’entrée. La création d’un chanfrein est aussi acceptée. Celui-ci ne peut cependant présenter une hauteur supérieure à 2 cm et doit avoir les bords arrondis. Il est conseillé d’appliquer une peinture de contraste pour le rendre plus facilement visible.

Ces mêmes contraintes se retrouvent au niveau des parkings. Ainsi, chaque place de parking handicapé doit disposer d’une bande d’accès latérale de 0,80 m de large, accessible par un cheminement adapté.

Pour identifier toutes les solutions en matière d’accessibilité, voir aussi la formation ETI Construction sur le diagnostic et le choix des solutions techniques adaptées.

Thèmes : Aménagements urbains | Réglementations techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin


Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.