22 septembre 2011

L’énergie solaire thermique à la peine, en France comme en Europe

Actualités Développement durable Solutions techniques
L’énergie solaire thermique à la peine, en France comme en Europe

La dernière analyse du marché de l’énergie solaire thermique, menée par l’ESTIF, la fédération européenne de l’énergie solaire thermique, montre les difficultés à se développer de cette source énergétique en 2010. Si le potentiel reste important pour les années à venir, le secteur continue cependant d’éprouver les effets de la crise économique de 2008 qui n’a pas épargné le bâtiment. L’autre cause de cette non-progression du marché est aussi la présence de solutions énergétiques concurrentes.


L’évolution difficile du solaire thermique

Les chiffres n’ont rien de surprenant et pourtant, ils confirment une nouvelle fois la difficulté pour l’énergie solaire thermique de se développer, non seulement en France, mais aussi dans toute l’Europe. Ces données viennent d’être confirmées par la dernière étude réalisée par l’ESTIF, la fédération européenne de l’énergie solaire thermique.

Ce rapport de l’ESTIF, qui porte sur l’année 2010, montre en effet non seulement une absence de progression des installations, mais plus encore leur baisse. La faute à la crise qui continue de produire ses effets depuis 2008, réduisant le nombre d’investissements, mais pas seulement. En effet, à côté des installations en solaire thermique (pour en savoir plus, consultez notre publication sur le solaire thermique), les autres énergies renouvelables ont aussi su développer leur marché. La France n’est d’ailleurs pas un cas à part, ce constat étant réalisé dans quasiment toute l’Europe.

Etude sur le Potentiel du Solaire Thermique en Europe

Un avenir plutôt clément pour le solaire thermique

Derrière cette baisse constatée de 10 % en 2010, c’est pourtant de beaux jours qui sont annoncés pour le solaire thermique. En effet, les prévisions annoncent d’ores et déjà une progression qui devrait être constante jusqu’en 2020, voire même 2050. Cette montée en puissance devrait notamment être aidée par la volonté de multiplier les énergies renouvelables. L’objectif est d’ailleurs fixé à 20 % à l’horizon 2020.

L’énergie solaire thermique bénéficie également d’un autre avantage, celui d’être parfaitement adaptée pour la production de chaleur à basse température, pièce maîtresse des économies d’énergie . Les solutions employant ce système étant de plus en plus nombreuses, l’avenir du solaire thermique pourrait donc être tout tracé, sauf évènement externe, comme a pu l’être la crise de 2008.


Thèmes : Développement durable | Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin


Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.