10 août 2012

Feu vert pour l’aménagement des berges de Paris

Actualités Aménagements urbains
Feu vert pour l’aménagement des berges de Paris

Après de nombreux épisodes, le projet d’aménagement des berges de Paris vient de connaître son épilogue avec l’acceptation par l’État, propriétaire de la zone, des travaux d’aménagement envisagés dans la capitale. L’occasion de revenir sur ce projet et en redécouvrir les principales lignes.


Des voies sur berges rendues aux piétons

Rive droite comme rive gauche, les voies sur berges, à Paris, vont connaître des évolutions semblables d’ici peu. La première, à l’origine des nombreux désaccords qui ont parsemé ce projet, n’est autre que la mise en voie piétonne d’une partie des berges de Paris.

Ainsi, sur la rive gauche, la zone de bord de Seine entre le pont de l’Alma et le musée d’Orsay, aujourd’hui classée au patrimoine de l’UNESCO, va devenir une voie piétonne. Sur ces 2,3 km, les voitures vont donc céder leur place, tout comme sur la rive droite. Là, la distance est moins longue, de 1,5 km, au niveau de la voie Georges-Pompidou. Ces travaux ont d’ailleurs été permis grâce à l’accord signé avec le Port de Paris. La circulation va donc passer de 4 à 2 voies pour les véhicules, laissant place aux piétons et vélos entre l’Hôtel de Ville et le bassin de l’Arsenal.

Cet aménagement de Paris sur la rive droite sera effectif dès la rentrée 2012. Le passage en voie piétonne rive gauche est, quant à lui, programmé pour le printemps 2013.

Un projet plus large, portant sur plus de 4 ha

Au-delà de ces aménagements majeurs, le projet prévoit l’installation de nombreuses traversées piétonnes tout au long de la Seine. La végétalisation est également au rendez-vous. En effet, sur les deux berges, des lieux spécifiques vont être aménagés.

Le square de l’Hôtel de Ville va lui aussi être revu, toujours dans cette optique de favoriser les lieux réservés aux piétons dans la capitale. Son accès pourra notamment se faire depuis les quais. À l’intérieur, le mobilier urbain va être revu pour inviter à la détente, tout en mettant en avant la convivialité.

Le montant des travaux devrait s’élever à 35 millions d’euros.


Thèmes : Aménagements urbains

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin


Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.