14 novembre 2013

Extension ou véranda : deux solutions pour agrandir la maison

Actualités Solutions techniques
Extension ou véranda : deux solutions pour agrandir la maison

Le changement d’habitat n’est plus la règle lorsque celui-ci se révèle trop petit. De plus en plus de foyers choisissent en effet de faire agrandir leur bien immobilier en rez-de-chaussée. Pour cela, deux solutions coexistent : l’extension de la construction en dur ou la création d’une véranda attenante.


Un choix d’agrandissement personnel et technique

Procéder à l’agrandissement de son habitat est une solution de plus en plus fréquemment retenue par les particuliers, souvent moins coûteux que d’envisager sa vente et le rachat d’un bien. Alors que la solution en dur ou ossature bois a longtemps été privilégié, l’amélioration thermique et phonique des vérandas a aussi amené les foyers à opter pour cette solution en donnant à cet espace une réelle fonction. Cuisine, chambre, salon ou salle à manger, la véranda est ainsi devenue progressivement davantage qu’un simple espace entre l’extérieur et l’intérieur.

La principale différence entre l’extension de maison et la véranda est d’abord esthétique. En effet, cette dernière offre une ouverture sur l’extérieur avec la mise en place de grandes baies et d’un toit vitré en totalité ou en partie, particulièrement adapté lorsqu’elle vient en appui d’une autre pièce, afin de lui conserver une grande part de sa luminosité. La construction traditionnelle est, elle, davantage adaptée à la création d’une pièce indépendante.

Concernant le coût, celui d’une véranda se révèle moindre, tout en offrant des prestations de plus en plus élevées. En revanche, s’il s’agit d’aménager une surface existante de type garage, cette dernière solution permettra alors de réelles économies.

Un rapport différent avec la construction existante

Véranda et construction traditionnelle s’opposent toutefois concernant leurs performances, à évaluer avant de faire son choix. En effet, tandis que l’extension en dur devra prévoir les mêmes installations que le reste de l’habitat, notamment concernant le chauffage, la véranda bénéficiera d’une chaleur naturelle grâce au rayonnement solaire. La chauffe emmagasinée pourra alors être transmise au reste de l’habitat, permettant de réaliser des économies énergétiques.

Les vérandas actuelles bénéficient également d’une isolation renforcée pour limiter, à l’inverse, l’entrée du froid lorsque la pièce n’est pas chauffée. Elle peut aussi être sécurisée soit avec la mise en place d’un vitrage antieffraction, soit par l’installation de volets roulants à pouvoir automatiser.


Thèmes : Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.