15 décembre 2015

Les enjeux d’une bonne isolation

Actualités Solutions techniques
sem50_SOL-TECH_art5_COP21_BIG

Isoler les bâtiments est devenu un réflexe renforcé par les contraintes de la RT 2012. Il est vrai que les conséquences d’une mauvaise protection des constructions a un effet sur le confort et la consommation énergétique, et participe à la hausse des émissions de CO2. Une donnée environnementale aujourd’hui prise en compte en vue de limiter le réchauffement climatique.


Plusieurs postes de l’habitat responsables de la fuite des énergies

Maintenir la chaleur à l’intérieur des constructions reste un défi de tous les instants. La tendance instillée par les différentes réglementations thermiques a aujourd’hui amené à une nette amélioration de cette tendance. En effet, dans toutes les réalisations, les points de fuite des énergies sont nombreux. Ils se situent principalement au niveau de la ventilation, des ouvertures, du toit, des murs et du sol.

Pour y remédier, ces différentes parties de la construction bénéficient désormais d’une isolation renforcée avec la mise en place de solutions adaptées. Le premier effet est alors une baisse de la consommation énergétique. Elle renferme également d’autres atouts, notamment environnementaux.

La protection de l’environnement par l’isolation des habitats

En outre, la bonne isolation de chaque construction a un autre effet directement lié à la réduction de la consommation énergétique, celui de la baisse des émissions de CO2, venant participer à la diminution des gaz à effet de serre. Un point important alors que le bâtiment se révèle être l’un des plus gros producteurs.

Les enjeux sont donc nombreux pour l’avenir, non seulement avec l’amélioration des matériaux de construction, mais aussi dans la réalisation même des bâtis pour venir en réduire l’impact. Un défi auquel réfléchissent déjà les professionnels. Cela devrait d’ailleurs influer sur la définition de la prochaine réglementation thermique qui pourrait alors prendre un caractère davantage environnemental.


Thèmes : Solutions techniques

Mots-clefs : , ,
Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.