31 juillet 2012

Énergie positive : les territoires ruraux également concernés

Actualités Aménagements urbains Développement durable
Énergie positive : les territoires ruraux également concernés

La Communauté de communes du Val de Drôme organise du 26 au 29 septembre 2012 les 2èmes rencontres nationales Énergie & Territoires ruraux. Son thème : « Vers des territoires à énergie positive ». C’est Biovallée, territoire européen de référence, ayant pour projet d’être à 100% d’énergies positives d’ici 2040, qui accueille cette année le réseau TEPOS (territoires à énergie positive).


Échanges et portes ouvertes

L’objectif des rencontres nationales Énergies & Territoires ruraux est d’organiser une réflexion collégiale sur les actions à mettre en œuvre pour permettre aux territoires ruraux de contribuer aux économies d’énergies et à la production d’énergies renouvelables. L’idée est d’arriver, à terme, à transformer ces sites en terres à énergie positive (pour en savoir plus sur les systèmes de constructions positives, consultez notre publication « Vers des bâtiments à énergie positive »). Ces trois jours d’échanges devraient notamment permettre d’assister aux témoignages de territoires ruraux européens (Allemagne, Autriche…) dont la production en énergies renouvelables couvre ou dépasse leurs besoins.

Ces rencontres seront également l’occasion de portes ouvertes sur Biovallée dont le 1er éco-parc d’activités, l’écosite du Val de Drôme, sera inauguré le 28 septembre à Eurre. Ce lieu est aménagé avec des déplacements doux, un éclairage public innovant, une gestion des eaux pluviales par phyto-épuration, une chaufferie collective au bois alimentant les bâtiments, des énergies renouvelables et un cahier des charges réglementant les constructions. L’écosite privilégie la location des terrains à leur vente, par des baux à construction ou emphytéotiques. Ainsi, en cas de cessation d’activité, le terrain revient à la collectivité qui peut le réemployer à d’autres usages.

Le concept de territoire à énergie positive

Un territoire à énergie positive est un site dont les besoins ont été réduits au maximum et qui sont couverts par les énergies renouvelables locales selon les trois principes de la démarche négaWatt :

  • Sobriété énergétique ;
  • Efficacité énergétique ;
  • Énergies renouvelables.

Ce concept n’est pas uniquement théorique : plusieurs territoires européens (Güssing, Prato-allo-Stelvio, Samsoe, Jühnde…) ont déjà atteint l’objectif. En France, de nombreuses collectivités, territoires et acteurs se mettent aussi en mouvement. Pour y parvenir, ils ont d’ailleurs constitué un réseau pour accélérer et renforcer leur démarche : Territoire à énergie positive (TEPOS) est aujourd’hui une marque déposée.

Un territoire à énergie positive adopte aussi des approches spécifiques répondant à de nombreux autres enjeux (économiques, sociaux, démocratiques et environnementaux) en faveur du développement durable, l’activité économique étant étroitement liée à l’implantation d’habitants sur le territoire.

Un exemple donné avec Biovallée

Les quatre communautés de communes du Val de Drôme, du Diois, du Pays de Saillans et du Crestois développent en vallée de la Drôme le 1er territoire européen de référence en matière de développement humain durable d’envergure, avec 102 communes. Biovallée® est un projet partagé et une marque déposée en 2002. Sa stratégie est de faire converger l’ensemble des politiques publiques, les initiatives économiques, associatives et citoyennes pour développer un territoire à 100 % en énergies positives d’ici 2040.

Aujourd’hui, Biovallée est :

  • au 1er rang national concernant l’agriculture biologique (plus de 20 % des agriculteurs et des surfaces en bio pour 2 % en France et 10 % en Drôme) ;
  • 1er territoire en Rhône-Alpes pour l’utilisation des énergies renouvelables dans l’habitat (plus de 6 %) ;
  • 1er concept de territoire-école en matière d’éducation et de formations de haut niveau technologique concernant le développement durable .

Pascale Maes


Thèmes : Aménagements urbains | Développement durable

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin


Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.