24 décembre 2012

DPE : une nouvelle méthode de calcul pour 2013

Actualités Développement durable Réglementations techniques
DPE : une nouvelle méthode de calcul en application au 1er janvier 2013

Initialement prévue pour entrer en application au 1er janvier 2013, la mise en place de la nouvelle version du DPE est désormais reportée au 1er avril 2013. Parmi les modifications apportées figurent l’utilisation d’un nouveau logiciel et la modification des règles de calcul pour de nombreux équipements de l’habitat. Ces nouveautés font suite à la réforme du DPE engagée depuis octobre 2011, afin de rendre ses résultats plus fiables.


Un plus grand nombre de données réelles pris en compte

Après l’obligation pour les diagnostiqueurs de se former à la réalisation du DPE, c’est une autre étape qui va être franchie au 1er avril 2013, avec la mise en place d’une nouvelle méthode de calcul de la performance énergétique dans l’habitat.

Cela se traduit notamment par l’entrée en vigueur de la méthode 3CL, nouvelle solution de calcul. Plusieurs éléments des constructions sont concernés par ces évolutions, avec un objectif affiché : rendre chaque diagnostic beaucoup plus fiable, en s’appuyant sur des données réelles. Ainsi, la possibilité de calcul automatique des surfaces sera supprimée au profit des surfaces réelles, à entrer manuellement.

Ce même effort a été porté sur les espaces non chauffés et accolés aux surfaces chauffées. Désormais, le diagnostiqueur devra préciser la présence ou non d’isolation sur les parois, la nature du local et le coefficient de déperdition.

Les fenêtres, mieux détaillées dans le calcul du DPE

Autre élément essentiel du DPE à être revu par cette réforme : les ouvrants. Ceux-ci doivent faire l’objet d’un point détaillé. Chaque fenêtre verra son système d’ouverture pris en compte, tout comme son orientation, la catégorie de son vitrage et le type de menuiserie. Le nouveau logiciel permet d’ailleurs de préciser s’il s’agit de triple vitrage. Pour les portes-fenêtres, la présence d’un soubassement sera aussi indiquée, tout comme le type de volets.

Concernant les installations de chauffage, l’insert fait également partie des nouveaux indicateurs disponibles, associé à la présence d’un chauffage électrique. Jusque-là assimilé à un poêle bois au rendement bien moindre, cette mesure devrait influer sur les résultats des DEP concernés.

Dans les autres cas, les conséquences de ces évolutions sont aujourd’hui difficilement quantifiables. En effet, celles-ci vont principalement apporter une meilleure lisibilité des résultats et des outils de mesures beaucoup plus précis, pouvant de ce fait être favorables à certains immeubles et défavorables à d’autres.


Thèmes : Développement durable | Réglementations techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.