16 juin 2011

Des aides financières variées pour les travaux de rénovation

Actualités Développement durable
Des aides financières variées pour les travaux de rénovation

Cela n’est pas nouveau, la rénovation peut avoir un coût relativement élevé suivant l’état du bien et le chantier mis en œuvre. Afin d’aider à ces réfections, plusieurs aides ont été mises en place, de différente nature, pour répondre à chaque besoin. Nous vous présentons ici un petit état des lieux.


Rénover au meilleur coût pour l’amélioration de l’habitat

Acheter dans l’ancien implique bien souvent la réalisation de travaux. Changement de la chaudière, équipement en double vitrage ou encore reprise des différentes installations, les frais engagés peuvent être conséquents et lourds à supporter pour un ménage. Tous ont pourtant un objectif commun : l’amélioration de l’habitat en offrant un meilleur confort et en permettant à ses occupants de réaliser d’importantes économies d’énergie, notamment concernant la chauffe du bâtiment.

Parmi les aides à la rénovation, deux sont bien connues et profitent à toute personne faisant intervenir des artisans du bâtiment. Tout d’abord, il s’agit de la TVA à 5,5 % pour tous les travaux et l’achat d’équipements à condition que ces derniers soient posés par un professionnel.

Par ailleurs, certains travaux donnent droit à des crédits d’impôt. Même si ceux-ci sont moins importants qu’il y a quelques années, ils restent intéressants notamment pour les menuiseries extérieures, le changement de chaudière ou encore, dans une moindre mesure, l’équipement en photovoltaïque.

Enfin, les différents organismes, telles les collectivités territoriales, peuvent aussi accorder des subventions avantageuses. C’est le cas des aides travaux proposées par l’ANAH, destinées à financer des rénovations de logements, notamment dans le domaine thermique. Ces éco-subventions sont cependant attribuées sous certaines conditions de ressources.

Les emprunts, autres sources d’aides à la rénovation

Les aides aux travaux passent aussi bien souvent par l’emprunt. Le premier d’entre eux n’est autre que le prêt à taux zéro. Il peut en effet être utilisé pour une amélioration de l’habitat. Seule obligation, les travaux doivent être réalisés dans les deux ans suivant l’obtention du prêt.

Le prêt d’accession sociale fait également partie des aides à la rénovation actuellement disponibles. Proposé par les organismes de crédit et les établissements bancaires, il peut couvrir l’intégralité des travaux d’amélioration envisagés. Il est cependant dépendant des conditions de ressources et du nombre de personnes composant le foyer.

Enfin, dernier exemple d’aide, le prêt à l’amélioration de l’habitat. Celui-ci est réservé aux seules personnes allocataires de la CAF. Il permet de financer jusqu’à 80 % des travaux d’isolation, sans dépasser le plafond fixé.


Thèmes : Développement durable

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.