26 septembre 2011

Défauts du bois : les ultrasons en renfort

Actualités Pathologie des bâtiments Solutions techniques
Défauts du bois : les ultrasons en renfort

Si les bois ayant des défauts sont généralement écartés d’une utilisation en construction, certaines irrégularités peuvent cependant passer au travers de tous les contrôles visuels avec, pour conséquence, une possible fragilisation de la structure. Pour y remédier, des chercheurs allemands viennent de mettre au point un nouvel appareil à ultrason.


Les défauts du bois, à supprimer en construction

S’il est facile de déceler un nœud apparent, certains défauts du bois sont en revanche plus difficiles à visualiser. C’est le cas de microfissures. La première conséquence n’est autre que la création d’un point de fragilisation lorsque le bois est utilisé en construction. Cela peut être tant dans la nature même du matériau que lors des opérations de collage pour les bois concernés.

Pour effectuer la recherche de défaut du bois et permettre d’y remédier, des chercheurs allemands de l’organisme de recherche Wilhelm-Klauditz-Institut ont mis au point un nouvel appareil à ultrason. Cette technique vise à soumettre le bois à des vibrations d’une fréquence de 20 kHz, équivalentes à 20.000 ondes par seconde. La suite de l’observation s’effectue alors à la caméra thermique.

L’apparition de microfissures avec les vibrations

En effet, sous l’effet des vibrations provoquées par le sonotrode, chaque irrégularité du bois provoque des frottements et donc un échauffement facilement visualisable. Cette technique permet alors de définir toutes les zones fragilisées et de mesurer, notamment, la longueur des fissures dans la construction bois.

L’efficacité des ultrasons est également constatée au travers d’un placage ou de tout revêtement. Non destructrice, la méthode est, en revanche, davantage adaptée aux bois de faible épaisseur, quels que soient leur essence ou même leur taux d’humidité.

Encore à l’état de prototype, cette solution pourrait cependant permettre d’intervenir sur la structure avant l’apparition d’un sinistre, pour déceler toutes les irrégularités du bois. Une solution particulièrement intéressante pour toute la filière bois.


Thèmes : Pathologie des bâtiments | Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin


Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.