13 février 2012

De hautes technologies pour le Grand Stade Lille Métropole

Actualités Aménagements urbains
De hautes technologies pour le Grand Stade Lille Métropole

Situé à Villeneuve d’Ascq, le Grand Stade Lille Métropole, conçu par les cabinets d’architectes Valode & Pistre et Pierre Ferret, devrait être livré en juillet 2012. Sa capacité sera de 50 283 places assises dans la configuration football ou rugby. Afin de pouvoir également accueillir d’autres compétitions sportives et des spectacles, notamment des concerts, le projet intègre un équipement « gigogne » unique en son genre. Sa toiture est également amovible.


Une véritable aréna intégrée

La mise en œuvre du nouveau stade sportif de Lille a fait l’objet de toutes les attentions, privilégiant les dernières technologies pour accueillir les rencontres sportives (pour en savoir plus sur les principes de construction des stades, consultez notre publication sur la mise aux normes et sécurité des stades de football) et des concerts. Ainsi, la moitié nord de la pelouse est conçue de façon à pouvoir se soulever et glisser au-dessus de l’autre moitié, mettant à jour une « Boîte à spectacles ». Cette dernière, qui se situe sous la pelouse et constitue le niveau -3, est fixée sur des vérins hydrauliques de 7 m de profondeur et 1 m de diamètre, permettant une course de levage de 5,50 mètres.

La manœuvre prend en moyenne 24 heures. Dans le même temps, les gradins prennent place dans le prolongement de ceux de la volée basse de l’aire de jeu principale, offrant 29 500 places. L’aréna est isolée du reste du stade par un immense rideau permettant de la fermer sur la ligne médiane du terrain.

Un toit mobile sur deux poutres longues de 180 m

Le stade est surmonté, à plus de 31 m, d’un toit mobile composé de quatre éléments indépendants de 80 m sur 35 m chacun. Le temps nécessaire à l’ouverture ou la fermeture totale de la toiture est de 30 minutes. En phase d’ouverture, les éléments se positionnent selon une configuration « gigogne » et sont supportés par deux énormes poutres de 180 m de longueur.

Cette toiture possède une triple fonction : une protection contre les intempéries, l’occultation totale de l’intérieur du stade et la réduction du niveau sonore vis-à-vis de l’extérieur, notamment lors des concerts. Près de 7 400 tonnes d’acier ont été nécessaires pour la charpente fixe, soit 100 tonnes de plus que pour la Tour Eiffel.

Un partenariat public-privé (PPP)

La construction du stade a été confiée, par Lille Métropole, à Eiffage Construction au travers de sa filiale Elisa (Eiffage Lille Stadium Aréna), créée exclusivement pour mener à bien ce projet. Elle entre, en outre,  dans le cadre d’un contrat de partenariat public-privé (PPP).

Elisa s’engage à assurer le financement, la conception, la construction puis l’entretien, la maintenance et l’exploitation de l’édifice pendant 31 ans après l’ouverture. Juillet 2043 marquera donc la fin du PPP…

Photo : Francis Bocquet

Pascale Maes


Thèmes : Aménagements urbains

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.