14 janvier 2016

Les constructions s’adaptent aux événements naturels

Actualités Solutions techniques
sem02_SOL-TECH_art2_maisons-amphibies_BIG

Outre le choix des matériaux, une autre problématique touche de plus en plus les constructions, celle de leur adaptation au terrain. C’est le cas sur des parcelles susceptibles d’être inondées avec des systèmes novateurs qui font aujourd’hui leur apparition.


Gérer les risques d’inondation

Les événements le rappellent régulièrement. Le risque d’inondation est un phénomène qui touche aujourd’hui de nombreuses terres et pas uniquement celles classées en zone inondable. Ce paramètre s’oppose en même temps à une autre donnée, celle d’un besoin en logements toujours plus important. Face à cet élément naturel difficile à maîtriser, les constructions s’adaptent progressivement.

Hors de nos frontières, elles ont désormais dépassé le stade de projet pour devenir réalité. C’est le cas en Angleterre où ces constructions s’imposent peu à peu pour créer des habitats sûrs. Plusieurs solutions se sont développées. La maison amphibie en est l’une d’elles, basée sur le principe de la poussée d’Archimède. La structure coulisse verticalement le long de plots au fur et à mesure de la montée des eaux. Les réseaux ont été prévus à cet effet avec des équipements flexibles, permettant cette élévation.

Des solutions de construction françaises

Une autre méthode de protection des habitats contre la montée des eaux est la surélévation de la construction. Montée sur piliers, elle peut être élevée en cas d’inondation, d’environ un demi-mètre sur les solutions actuellement disponibles. Cette action est le plus souvent suffisante pour éviter à l’eau de pénétrer à l’intérieur.

En France, les projets se développent également. La société Batiflo propose notamment une technique innovante de maison flottante. Le concept repose sur la mise en place de flotteurs en dessous de la surface de construction. Un procédé qui s’applique aussi à la voirie, permettant de sécuriser de la même façon des véhicules, par exemple. Ainsi, l’évolution des habitats est aujourd’hui en marche pour répondre aux risques naturels. Elle devrait offrir, au cours des prochaines années, de nouveaux développements, éloignant progressivement la crainte d’inondation.


Thèmes : Solutions techniques

Mots-clefs : , ,
Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin

Modèles de CCTP Descriptifs pour la maison individuelle

Modèles de CCTP Descriptifs pour la maison individuelle
Rédigés par une équipe de spécialistes, les modèles de CCTP pré-établis avec bibliothèque de descriptifs vous permettent de disposer d’un outil simple et ergonomique pour rédiger et contrôler rapidement vos CCTP.

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.