30 mars 2011

Construction : la filière bois a de l’avenir

Actualités Solutions techniques
Construction : la filière bois a de l’avenir

Si durant des années, construire bois n’était pas encore inscrit dans la conscience collective, la filière bois connaît un réel engouement qui s’explique par la rapidité de mise en œuvre, le coût et le caractère vertueux du matériau.


La progression des constructions de maisons en ossature bois, labellisées PEFC ou non, montre aujourd’hui près de 50 % d’augmentation. Selon l’ONF, la construction bois représente le principal débouché de la filière en France avec 231.000 salariés et un chiffre d’affaire de 40 milliards d’euros.

En dépit de cette croissance exponentielle, la filière bois ne semble pas suffisamment structurée pour faire face à la demande. Selon Christophe Godal, délégué général de la FIB 74, « la filière est non industrielle et difficilement industrialisable pour des raisons culturelles, de morcellement des forêts, de territoire… Elle met néanmoins tout en œuvre pour y parvenir ».

De la conservation à la gestion de la forêt

Comme le prévoit le Grenelle 2, la construction en bois en France devrait nécessiter l’usage de 25 % de la matière première d’ici 2020. « Le processus de transformation à mettre en place est en marche. Il y a quelques années il fallait conserver la forêt, aujourd’hui on demande aux professionnels une gestion commerciale ». Et Christophe Godal de conclure : « L’optimisation de la ressource n’est pas forcément exponentielle. Le pari du bois sera gagné quand il sera revalorisé au prix de la matière première par rapport à l’inflation ». Comprenons que si construire bois est encore abordable, dès que la ressource deviendra plus rare, le bois sera plus cher.

Johana Trossat


Thèmes : Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.