Pathologie des bâtiments


 

30 mars 2012

Effondrement de balcon : une pathologie rare mais encore présente

Thèmes : Pathologie des bâtiments

Les balcons sont sujets à de nombreux sinistres. Outre les défauts d’étanchéité, leur effondrement reste encore à l’ordre du jour, directement dû à un défaut de conception et de réalisation. Cette pathologie représente encore, aujourd’hui, 0,7 % des désordres enregistrés.

19 mars 2012

Incendie : les matériaux soumis à rude épreuve

Thèmes : Pathologie des bâtiments

Le feu est certainement l’un des plus grands ennemis de toute bâtisse, que ce soit dans ses effets immédiats ou les dommages liés aux opérations de secours. Celui qui a touché La Cité Radieuse à Marseille en février dernier est d’ailleurs là pour le rappeler.

12 mars 2012

Interface menuiseries/gros œuvre : des risques d’infiltration fréquents

Thèmes : Pathologie des bâtiments

Les menuiseries sont sources de sinistre fréquent, notamment au niveau des infiltrations entre le cadre et le bâti. L’origine du sinistre est alors, bien souvent, à rechercher au niveau de la pose des éléments, disposant d’une mauvaise jonction avec le reste de la construction.

5 mars 2012

La surchauffe des locaux, un phénomène fréquent

Thèmes : Pathologie des bâtiments

La surchauffe des logements est aujourd’hui de plus en plus prise en compte dans les constructions. Il est vrai que ce phénomène a une grande influence dans la sensation de confort du logement. Les origines sont diverses, à rechercher tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de chaque habitat ou local.

23 février 2012

La toiture, soumise aux effets du temps

Thèmes : Pathologie des bâtiments

L’entretien de la toiture est obligatoire pour tous les propriétaires, sous peine de connaître d’importants sinistres dus une mauvaise étanchéité de celle-ci. Quelques gestes simples sont alors bien souvent suffisants, comprenant l’enlèvement des mousses. Moins connu, le gel peut également causer des dégâts en cas de non-entretien.

1 février 2012

Des sous-toitures à protéger pour éviter les sinistres en plafond

Thèmes : Pathologie des bâtiments

Les plafonds situés sous les combles des habitations sont fréquemment soumis à des sinistres avec l’apparition d’humidité. Le problème est à rechercher au niveau de la toiture, en raison de soucis d’étanchéité. La solution est alors, bien souvent, la pose d’un écran de sous-toiture.

25 janvier 2012

Les peintures, des décollements également sur supports neufs

Thèmes : Pathologie des bâtiments

Les peintures intérieures n’échappent pas aux sinistres constatés dans les habitations. Commençant par une fissuration et pouvant aller jusqu’au décollement du support, la peinture entre notamment dans la catégorie des éléments de construction à surveiller, y compris dans le cas de constructions neuves.

12 janvier 2012

Les remontées par capillarité, fréquentes dans les maisons anciennes

Thèmes : Pathologie des bâtiments

Les remontées par capillarité sont responsables de nombreux problèmes dans les logements. Ce phénomène bien connu et présent principalement dans les logements anciens doit alors faire l’objet de réparations précises pour supprimer l’apparition d’humidité.

4 janvier 2012

Étanchéité liquide des balcons et terrasses : à confier à des professionnels

Thèmes : Pathologie des bâtiments

Comme les toitures-terrasses, les balcons nécessitent une étanchéité parfaite pour éviter les sinistres dus aux infiltrations d’eau au travers de microfissures. Pour y remédier, il convient de faire réaliser une étanchéité liquide, opération à confier à une entreprise compétente avec du personnel qualifié pour éviter les mauvaises surprises.

26 décembre 2011

Les enrobés des allées sujets à fissures

Thèmes : Pathologie des bâtiments

Les enrobés prennent de plus en plus souvent position dans les cours et les allées des particuliers. Derrière leurs multiples avantages, notamment concernant leur entretien réduit et leur esthétisme, ceux-ci sont cependant une nouvelle source de sinistre pour l’habitat avec l’apparition de fissures à ne pas négliger.


Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.