5 juin 2014

Bien choisir ses menuiseries pour les maisons passives

Actualités Solutions techniques
Bien choisir ses menuiseries pour les maisons passives

Les constructions passives imposent à la fois des matériaux adaptés et une pose réfléchie pour obtenir une protection thermique adéquate. Cela concerne, notamment, les menuiseries qui doivent à la fois protéger l’intérieur et permettre un apport solaire réfléchi.


Des menuiseries qui participent à la protection thermique

Conserver la bonne isolation thermique dans une construction passive est un indispensable. L’une des premières faiblesses reste pourtant les menuiseries. Pour y remédier, il est important de bien choisir chaque élément. Les fenêtres jouent en cela plusieurs fonctions, protégeant à la fois des températures extérieures, notamment en luttant contre les ponts thermiques, mais régulant également l’apport solaire.

Dans une maison passive, il est recommandé la pose d’équipements en double ou triple vitrage disposant d’indices de performance élevés. Ainsi, la valeur Uw de référence ne doit pas excéder 0,8 W/m²K pour limiter la perte de chaleur due au vitrage.

Un autre élément est aussi à regarder, celui du coefficient de transmission thermique Ug. Celui-ci doit, de préférence, être inférieur à 0,7 W/m²K, associé à un facteur solaire supérieur à 0,5. Pour un local professionnel, le facteur solaire préconisé est, lui, inférieur à 0,3 en raison des risques de surchauffe.

La pose des fenêtres, à soigner dans les constructions passives

Outre le choix des matériaux, la pose de menuiseries sur les immeubles passifs est aussi essentielle, devant répondre à plusieurs critères pour limiter les déperditions d’air et garantir la bonne qualité du bâti.

Ainsi, pour en assurer la performance, la fenêtre doit être alignée sur l’isolant extérieur et prévoir un recouvrement d’isolant sur ses bords. Il est également conseillé de mettre en place des joints d’étanchéité à l’air. L’ensemble de l’installation est ensuite à valider par la réalisation d’un test d’infiltrométrie, permettant de rattraper les différents défauts de mise en œuvre pouvant apparaître.


Thèmes : Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin

Modèles de CCTP Travaux neufs - Gros œuvre, clos et couvert

Modèles de CCTP Travaux neufs - Gros œuvre, clos et couvert
Rédigés par une équipe de spécialistes, les modèles de CCTP pré-établis avec bibliothèque de descriptifs vous permettent de disposer d’un outil simple et ergonomique pour rédiger et contrôler rapidement vos CCTP.

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.