11 février 2013

Bardage composite : un pour chaque architecture

Actualités Solutions techniques
bardage_composite_BIG

Le développement de l’isolation par l’extérieur a amené l’emploi de nouveaux matériaux. Différent du bois naturel, le bardage composite est notamment de plus en plus utilisé. Il se présente sous des styles multiples, sans pour autant reproduire l’aspect vivant des matériaux naturels.


Des bardages composites aux qualités multiples

 

Offrant des aspects variés suivant leur composition, tout en alliant le coût à la facilité de mise en œuvre, le bardage composite s’affiche de plus en plus souvent sur les façades des immeubles. Appartenant aux produits d’isolation par l’extérieur désormais disponibles, il n’a en revanche pas les qualités naturelles du bois. Son choix relève donc aussi de l’apparence architecturale souhaitée.

De très bonne résistance au feu, ces bardages composites sont peu sensibles aux variations de températures. Enfin, ils se caractérisent principalement par leur aspect lisse. Si ce point les différencie des bardages naturels, ils en retirent un atout important, celui de ne pas accrocher les poussières, tout en ne subissant pas les attaques des parasites ou de la moisissure.

La diversité des bardages composites

Les bardages composites emploient aujourd’hui plusieurs matériaux aux aspects différents. Le plus utilisé est le bois composite. Celui-ci comprend principalement du bois polymère et des fibres de cellulose. Proposé en lames, sa pose est identique au bardage bois, par clips sur des tasseaux. Depuis peu, il est aussi disponible en plaques ou panneaux, avec des teintes très variées.

Le bardage stratifié se présente, lui, sous la forme de panneaux. La pose est réalisée sur une ossature en lattes. Ce procédé nécessite toutefois l’aménagement d’une bonne circulation de l’air entre la façade et les panneaux, et la mise en place de joints de dilatation.

Le ciment est aussi présent dans la composition de bardages composites. Celui-ci est associé à des fibres de verre, de la cellulose ou du sable, et offre une grande diversité de formats. En effet, il est disponible en panneaux, en clins ou sous forme d’ardoises synthétiques. Son aspect est très contemporain, imitant notamment le bois. Sa pose dépend, elle, de la forme sélectionnée.

Ce type de bardage entre donc dans les choix architecturaux, les matériaux utilisés proposant des rendus différents pour habiller l’habitat.


Thèmes : Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.