22 novembre 2012

Baisse des mises en chantiers : les architectes également touchés

Actualités Gestion des projets Solutions techniques
Baisse des mises en chantiers : les architectes également touchés

Les derniers chiffres publiés concernant les mises en chantier affichent un recul de 17,3 % au troisième trimestre 2012, en comparaison de la même période sur 2011. Une situation inédite depuis 1998 qui a des conséquences pour toutes les professions, y compris les architectes.


La baisse importante des mises en chantier en 2012

Les statistiques le confirment, le secteur du bâtiment est actuellement dans une période difficile pour toutes les professions le composant. La preuve en est la diminution importante du nombre de mises en chantier, au plus bas depuis 1998 pour le troisième trimestre 2012. Ainsi, sur les neuf premiers mois de l’année, seulement 220 076 constructions ont démarré, représentant une baisse de 14,7 % par rapport à 2011. Ce n’est pas non plus les prochains mois qui devraient faire remonter ces chiffres, attendus aux environs des 315 000 réalisations pour l’année en cours, bien loin des 500 000 logements neufs par an voulus par le gouvernement.

Cette baisse touche principalement les habitats individuels. Tandis que les constructions de logements collectifs en copropriété affichent une hausse de 6 %, la mise en chantier des maisons individuelles est en replis de 11,6 %, -15,1 % pour les habitats en individuel groupé.

Placés au même rang que les autres professions du secteur, les architectes sont également les premiers touchés par ce recul.

Un paradoxe, la hausse des dépôts de permis de construire

La baisse des projets a eu pour premier effet le recours de moins en moins fréquent aux architectes, doublé par la non-obligation de s’attacher leurs services pour toutes les surfaces de plancher inférieures à 170 m².

Cet état des lieux est paradoxalement en opposition avec une autre donnée : l’augmentation du nombre de dépôts de permis de construire. Sur un an, ceux-ci présentent une hausse de 6,8 %, s’élevant à 462 426 demandes. Ce chiffre est cependant à nuancer. En effet, de nombreux projets sont abandonnés par les promoteurs faute de réservations de logements suffisantes. De la même façon, le nombre de recours est aujourd’hui de plus en plus important, imposant un nouveau dépôt du PC qui vient ainsi gonfler artificiellement les indicateurs.

L’avenir du métier d’architecte

Un marché reste tout de même favorable aux architectes, celui des opérations de rénovation. Le recours à leurs services, que ce soit à titre de conseil ou pour des travaux de réhabilitation est aujourd’hui en augmentation.

De la même façon, la profession tend également à se diversifier. À la simple réalisation de plans pour des constructions neuves, les architectes sont nombreux à se spécialiser dans le conseil pour l’aménagement paysager , urbain ou environnemental. Il en va de même pour les architectes d’intérieurs, de plus en plus sollicités.

Ainsi, entre nouveaux débouchés et crise de l’immobilier, le métier semble plus que jamais en pleine mutation.


Thèmes : Gestion des projets | Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin

Modèles de CCTP Descriptifs pour la maison individuelle

Modèles de CCTP Descriptifs pour la maison individuelle
Rédigés par une équipe de spécialistes, les modèles de CCTP pré-établis avec bibliothèque de descriptifs vous permettent de disposer d’un outil simple et ergonomique pour rédiger et contrôler rapidement vos CCTP.

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.