22 mai 2012

Aménagement des combles : une opération aux nombreuses précautions

Actualités Pathologie des bâtiments Solutions techniques
Aménagement des combles : une opération aux nombreuses précautions

Lorsque l’on a suffisamment de hauteur sous toiture, l’idée d’aménager les combles et toujours tentante. Facile à réaliser sur le papier, il convient cependant de prendre certaines dispositions afin d’éviter les risques de sinistre, notamment par la déformation du plancher sous l’effet de nouvelles charges.


L’agrandissement par création de combles habitables

En étant souvent limité par les réglementations en matière de construction, tout comme par la superficie du terrain, envisager l’agrandissement de son bien immobilier lorsque l’on ne souhaite pas déménager peut parfois s’avérer compliqué. Parmi les solutions disponibles figurent celles de l’aménagement des combles. Cette opération est parfaitement réalisable si ces dernières présentent une hauteur suffisante. Cela donne, bien souvent, un espace vaste, même si les travaux impliquent de nombreuses modifications.

La première intervention pour rendre les combles habitables repose sur la modification de la charpente. En effet, celle-ci doit être réfléchie pour offrir un espace sans heurts, imposant souvent d’envisager une modification des portées.

L’autre point concerne généralement le plancher des combles qui doit lui aussi faire face à de nouvelles charges. La première conséquence, en l’absence d’opérations de renfort, est souvent sa déformation, qui peut se prolonger jusque dans les cloisons, y compris celles non porteuses, avec l’apparition de fissurations.

Une répartition des charges à repenser pour aménager les combles

Afin d’éviter ces déformations du plancher, mais aussi des cloisons, responsables des difficultés à ouvrir ou fermer les portes, il est important de prévoir des renforts, qui seront mis en évidence dans l’étude préalable, indispensable avant la réalisation de ce type de travaux.

Pour assurer cet agrandissement sans mauvaise surprise, il est donc nécessaire de bien étudier les différentes charges et d’adapter les modifications structurelles à l’existant, en conservant les poussées et en maîtrisant les reports de charges par la mise en place de renforts.

Enfin, la bonne marche de cette opération passe par le respect des matériaux en utilisant, par exemple pour le bois, les mêmes essences que celles déjà en place, ou en désolidarisant la charpente du plancher. Chacun fait alors face à des sollicitations spécifiques.


Thèmes : Pathologie des bâtiments | Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin


Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.