27 mars 2020

Un béton à la composition futuriste

Actualités Solutions techniques
Un béton à la composition futuriste

L’université du Colorado, aux États-Unis, travaille sur la création d’un nouveau béton organique. Conçu avec l’aide de micro-organismes, celui-ci a pour particularité de s’auto-répliquer. Produit futuriste ou solution d’avenir, cette création amène, dans tous les cas, à de nouvelles réflexions sur les matériaux de demain.


La mise en œuvre de micro-organismes

Créer de nouveaux produits, s’adapter aux ressources disponibles et défier l’environnement… les projets de recherche concernant les matériaux de construction vont de plus en plus loin. L’université du Colorado, aux États-Unis, a franchi toutes les barrières en imaginant un béton futuriste aux propriétés surprenantes.

En effet, les premiers éléments composant ces futures briques sont des micro-organismes, plus exactement des cyanobactéries. Celles-ci ont pour particularité de capter la lumière du soleil et d’absorber les nutriments et le dioxyde de carbone pour produire du carbonate de silicium, produit essentiel des coquilles. Celles-ci s’avérant un élément majeur de la composition du béton, il n’en faut pas davantage pour comprendre leur utilité.

Un béton adapté aux zones extrêmes

L’université leur a associé du sable et de la gélatine, cette dernière matière servant de support à la croissance des bactéries. Le carbonate de calcium ainsi créé se minéralise et durcit progressivement, mélangé au sable. Cela donne une matière reprenant les qualités du mortier pour une utilisation en élément de liaison dans les travaux de maçonnerie.

Si sa résistance mécanique reste moindre qu’un béton classique et qu’il se développe dans un milieu humide (environ 50 % d’humidité dans l’air), ce produit du futur présente toutefois un avantage : il s’auto-réplique. Ainsi, il devient aisé de créer de nouveaux éléments. Il a d’ailleurs été imaginé pour une possible utilisation dans les zones désertiques pauvres en matières premières.


Thèmes : Solutions techniques

Mots-clefs : , ,
Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.